VERT DE RAGE

Publié le par EDUCASERVE

LA COMPLAINTE DE L’ESPACE
Je suis petit, tout petit et malheureux, très malheureux !
Surtout en cette période de rentrée scolaire !
J’ai connu longtemps des heures et des années de bonheur et de gloire !
Les enfants m’adoraient, tout comme ces jeunes filles qui venaient se rouler sur moi et cueillir de tendres pâquerettes qu’elles effeuillaient tendrement, en y cherchant des promesses d’amourettes printanières.
Mais soudain le diable a frappé et l’enfer a commencé.
Il a suffi d’un ancien directeur de cabinet de la mairie venu loger ses mauvaises intentions au contact de ma pelouse. Il a suffi d’un portillon ouvert sur mon espace pour donner l’accès libre et sans laisse à son clébard. Il a suffi d’un employé arrachant brutalement en catimini le panneau d’interdiction aux quadrupèdes pour le remplacer par des sachets noirs et une immonde poubelle.
Depuis, les enfants de l’école voisine et les habitués de la piscine proche s’écartent de moi.
Point besoin d’interdiction ... c’est comme si un immense panneau affichait le message :
“Pelouse interdite aux enfants – Réservée aux excréments de chiens”.
Et ces quatre-pattes baveux me souillent impunément . Certains de leurs possesseurs ramassent leurs déjections, d’autres pas ... mais je sens mauvais, car il n’existe pas d’éponge miracle pour récupérer leur urine ...
Avec aussi la crainte des humains d’être mordus par une tique et de contracter la terrible maladie de Lyme !
J’ai honte, j’enrage, le voisinage désespéré ne peut rien contre cet Edit de Fiente !
Ainsi va cette étrange commune où :
“FAVORITISME ET COPINAGE
FONT PLUS QUE FORCE ET QUE RAGE”
( Au risque d’offusquer les propriétaires de quatre-pattes, j’affirme qu’il est honteux de me souiller ainsi , de me détourner de mon but premier... que c’est contraire à tout bon comportement citoyen ... et tout cela avec l’assentiment d’élus serviles !!! Alors qu’il serait si simple de créer des espaces réservés à cet usage, loin de ma pelouse et des habitations; avec l’avantage de forcer les chers toutous et leurs propriétaires à un peu de marche à pattes...)