SAVATE DORÉE

Publié le par EDUCASERVE

LE SAVETIER ET LE FINANCIER
 
Pourquoi diable ai-je choisi le titre de cette fable de Jean de La Fontaine , où l’accord conclu entre deux hommes finit par tomber à l’eau ?
Car, dans la lune de miel abondamment étalée dans tous les médias, l’accord entre la savate en or massif de Neymar et l’homme d’affaires Al-Khelaïfi, soutenu par la Qatar National Bank, tout semble réuni pour une parfaite réussite... financière !
Des droits télé en hausse, des maillots de l’idole vendus au prix du caviar, tous les stades de la France profonde avec des matchs à guichets fermés, par ricochet une pub énorme pour Paris et ses JO, ...
Et tout cela grâce à l’énormité de la somme offerte pour ce transfert.
Un peu gênante tout de même, en cette période de restrictions pour certaines catégories sociales.
Allons, ne gâchons pas le plaisir des footeux et ne retournons pas trop le couteau dans la plaie des fans du Barça ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :