Folie des hommes et sauvagerie

Publié le par EDUCASERVE


Un petit corps rejeté sur une plage.
Le regard terrifié d’un fillette ensanglantée retirée des décombres.
Jetés sur des bateaux de fortune sur des mers dangereuses, pris entre ceux qui les utilisent comme boucliers humains et ceux qui “tapent dans le tas” sans se soucier du sort des enfants, ou disloqués par des explosifs meurtriers...
Petites victimes de la violence, de la cruauté, de la sauvagerie humaine.
Les siècles passent et rien n’est fait pour épargner les enfants.
Honte à toute l’espèce humaine !