HUMOUR – Les PROPOS de Mamie FINE (12)

Publié le par EDUCASERVE

HUMOUR – Les PROPOS de Mamie FINE (12)

Tout a commencé un jeudi, au clubeu des cheveux blancs, par quelques mots chuchotés par Mélanie à Léontine, pendant que presque tous les autres s’endormaient sur la digestion.

J’ai l’oreille comme mon nom, très fine, et j’ai entendu : « Voui, je te l’assure, ils sont dans la grande maison au fond de l’impasse du Canal. Mal habillés, les cheveux longs, avec beaucoup de gosses et de chiens, et trop polis pour être honnêtes. Des gens louches ! » Léontine a poussé un cri d’horreur qui a réveillé tout le monde.

Chacun s’a mis à raconter ça qu’il avait vu ou surtout entendu : la police de la ville y est allée pour quêter sur des vols, il y a de la lumière et beaucoup de bruit dans la cave chaque nuit, ce sont des vagabonds qui scouattent , ec c’est des rats, ec c’est des rats, ec c’est des rats.

Même que Madame Prudence, la jeune retraitée des Postes, les accuse de lui avoire supetilisé la Mouchette, sa belle chatte angora. Pour sûr qu’ils ont dû la manger et vendre la fourrure, ces romanos !

Mon Barnabé, mon petit-fils adoré, a levé les épaules et m’a dit que tout ça c’était des sorts nets ( s’y qu’en plus y jettent des sorts, c’est qu’ils sont pas nets ).

Avant de m’expliquer, il m’a obligé à écouter cette chanson sur son smarrefaune : https://www.youtube.com/watch?v=0rxGgX7HknA

Après, il m’a dit en bouffant de rire que la Mouchette de Prudence avait revenu à la maison, suivie de quatre magnifiques chatons… et que dans la maison, au fond de l’impasse du Canal, vivaient des musicosses connus qui préparaient leur prochaine tournée…

Autre chose qui a peut-être rien à voire avec ces étrangers : quel mal de crâne doit avoire en ce moment Môssieu notre Maire qui, après quelques apéros, acclame ohé fort qu’il faut interdire à ces milliers de migraines de franchire la Méditerranée...

Publié dans HUMOUR