HUMOUR-Les PROPOS de Mamie FINE (7)

Publié le par EDUCASERVE

HUMOUR-Les PROPOS de Mamie FINE (7)

L’Antoine, mon cousin, y l’est conseilleur municipal depuis les élections de l’an dernier !

Jusqu’à dimanche prochain, il a des dures journées devant lui, vu que Mossieu le Maire l’a chargé de faire campagne pour lui dans les cafés, bars et restaurants de la ville.

Comme qu’y fait équipe avec l’Ernest, l’ancien facteur, y sont bien reçus partout.

Y dépensent même pas tous les billets de cinquante euros que leur a refilés le maire pour les frais de débouche…attendu que souvent on les fait pas payer.

Tous les jours y mangent à l’œil à l’Auberge du Canal. Faut dire qu’un midi, après quelques verres, l’Antoine a promis au patron que le maire y songeait à lui agrandir le parking au bord de l’eau.

L’Ernest et l’Antoine y savent pas ce que c’est que ces élections des parts de mandales, mais qu’importe le comptoir pour vu qu’y les soutienne !

Y en a qui taquinent le facteur vu que, du temps d’avant sa retraite, il triait souvent son courrier éparpillé dans le fossé, après avoir siroté un petit coup dans quelques fermes…

Une qu’elle enrage, c’est la Nina, la femme de l’Antoine. Y a des soirs où il est tellement fatigué qu’il dort dans sa voiture prêtée par la mairie, bourrée elle aussi… mais de tracts de Mossieu le Maire !

Y faut à tout prix que le maire y gagne dimanche, il a promis un boulot au département à la fille de l’Ernest.

Lui et l’Antoine y vont de bon cœur et y mettent de l’huile de coude.

Surtout que le maire leur a dit que bientôt y serait un des putés… et les deux lascars rêvent d’une autre rude campagne en perte spective!!!

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :