L’HOMO non SAPIENS car POLITICUS.

Publié le par EDUCASERVE

L’HOMO non SAPIENS car POLITICUS.

L’Homo Politicus non Sapiens se décline en plusieurs espèces, comme nous le démontrent les dernières études menées par d’éminents anthropologues dans les faunes rurales et urbaines. Ils ont réussi à en capturer quelques-uns, qu’ils ont placés dans des cages séparées.

Le Viciosus Teignosus est agité, vicieux, hypocrite, procédurier, teigneux, très agressif. Il harcèle et injurie sans cesse les autres encagés. Il surpasse Joe Dalton !

Le Digeratus Somnolus consomme beaucoup de nourriture, de gros cigares et de boissons fortes. Il s’endort partout, en séance, en conférence internationale… et même debout.

Le Placidus Honnestus est l’espèce la plus rare. Ni lingots , ni billets de banque ne peuvent le tenter. Il n’a aucun compte à l’étranger et paie scrupuleusement taxes et impôts.

Le Piquatus Argentus, plus répandu, sévit surtout en milieu urbain. Il vide vos poches et vos caisses. Très avide de richesses, il est pire que le charançon et le termite.

L’Agitatus Demonstratus Matuvus arpente sa cage en exécutant grands gestes et effets de manches, avec forces embrassades, port altier et orgueil à toute épreuve. Un moulin à vent et à paroles qui vous pompe l’air.

Le Microtus Cameratus se jette sur tout micro ou caméra qui passe à sa portée. Quand il ne peut parler, il joue des coudes pour figurer dans le plan.

Quant au Beatitus Idiotus , bouche bée et regard vide du béni-oui-oui, il se demande encore ce qu’il fait là … C’est pourtant une espèce très demandée par les chefs de partis.

Publié dans Humour grinçant