Pousse-au-crime avérés !

Publié le par Henri FOURNOLS

Décidément, en ce moment, la cocaïne fait beaucoup parler d'elle : vol au 36 Quai des Orfèvres, possible assassinat du coureur cycliste italien Pantani, camionneur cocaïnomane qui lamine une voiture ( 5 morts dont 3 enfants ).

Plus de 20% des accidents mortels de la route seraient dus à la prise de stupéfiants.

Ces produits sont des pousse-au-crime avérés.

On peut en venir à la dépénalisation de la détention et de la consommation de drogues.

Mais que l'on interdise à un drogué de conduire des engins roulants ou de piloter un avion. Que les sanctions soient très sévères et dissuasives.

Tiens, tiens, nous devrions exiger que l'exemple vienne de nos chers élus. Pourquoi ne pas effectuer des contrôles au Sénat et à l'Assemblée Nationale, dans les Conseils régionaux ou généraux, et même à la sortie des Conseils municipaux ( alcool, cannabis, cocaïne, ...)?

Aucune impunité ne serait tolérée et une sanction évidente s'imposerait: inéligibilité à vie.

Car il paraît aberrant de confier le prise de décisions importantes pour notre pays , nos régions ou nos communes à des individus qui ne possèdent plus toutes leurs facultés intellectuelles.

Alors, on lance l'idée? Chiche!