Pour rire d'ailleurs...

Publié le par Henri FOURNOLS

Pour rire d'ailleurs...

Ce chef indien canadien n'est pas sur le sentier de la "guère".Comme responsable d'une communauté amérindienne, il perçoit, pour son confort personnel, un salaire annuel de plusieurs centaines de milliers de dollars ( salaire non imposable).

Etonnez-vous, après ça, que les contribuables canadiens lui volent dans les plumes.

Autre info : Le secteur de l'immobilier chinois connaît de graves difficultés, pour cause de pléthore de constructions. Si leur marché n'est pas mieux bridé, ils vont passer du boom au badaboum!

Les représentants des grandes nations se précipitent sur tous les lieux de conflits pour calmer le jeu ( sauf en Afrique noire, allez savoir pourquoi!). Pour limiter les frais, il faudrait organiser un covoiturage, ou plutôt un cocarlinguage. Mais surtout pas du copilotage; vous imaginez le Russe et l'Américain aux commandes, dans le cockpit? Crash assuré !!!

Il semble d'ailleurs impossible de mettre fin à un seul conflit. Les marchands de mort se frottent les mains. C'est à croire qu'ils offrent quelques bombes ou missiles gratuits pour une vive relance quand tout semble se calmer. C'est une sorte de prime à "l'emploi"...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :