Informensonges (1/3) Sautez la case Pôle Emploi.

Publié le par Henri FOURNOLS

Lu dans la presse:

"Le nouveau maire de la ville de C............ a choisi comme Conseiller en Communication Monsieur X..............., candidat malheureux aux dernières élections dans la ville de M........... ."

C'est peut-être une erreur de casting, puisqu'un perdant est parfois un mauvais communicant.

Parfois aussi, les électeurs se rendent compte que son CV, ses discours, ses promesses ne sont qu'un tissu de mensonges; c'est encore pire pour lui.

Il peut aussi être battu par plus menteur et plus retors que lui.

Heureusement, et ça nous rassure, son nouvel employeur précise qu'ils ont la même appartenance politique, qu'ils s'apprécient depuis longtemps, que Monsieur X............... possède toutes les qualités nécessaires pour un tel poste.

Ouf! ce n'est donc qu'une affaire de copinage!

De plus, s'il s'avère que l'heureux nouveau conseiller est un grand spécialiste de la tromperie, un professionnel de la dissimulation et de l'embrouille, tout se comprend. Car, dès qu'il est en place, un maire peut écrire n'importe quoi dans son bulletin municipal (ou dans la presse locale s'il a su la "cajoler"). Ses concitoyens ne lisent pas tout, beaucoup s'attardent sur les photos pour voir s'ils y figurent, bon nombre prennent pour argent comptant les promesses, les chiffres , les graphiques et les rodomontades habituelles.

Vous avez raison. J'entends déjà ce que vous me rétorquez :

"Les élus en place auraient tort de se gêner, plus c'est énorme, mieux ça passe!"

D'où le recours à un Monsieur X.............., battu dans la ville de M................ .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :