Des naufragés non secourus.

Publié le par Henri FOURNOLS

Des naufragés non secourus.

"Ports de plaisance- Les seigneurs des anneaux", tel était, dernièrement, le sujet d'une émission de France 2. Pourquoi 40 000 plaisanciers à la dérive? Pourquoi une vraie gabegie dans les ports, avec des bateaux ventouses, des ventes truquées pour conserver des anneaux, des mouillages illégaux (mais "tolérés") dans les rades, des arrangements douteux et ceux qui attendent, naufragés sur la terre ferme?

Les ports sont saturés. Vous vous dites: quel pactole pour la commune propriétaire, voici des maires et des gestionnaires de ports qui naviguent par mer calme et bonne visibilité ! Les euros doivent couler à flots. Car ce qui devient très rare se vend très cher et rapporte gros.

Que nenni! Certains de ces havres seraient en situation de quasi détresse financière, peut-être à cause de pompages suspects. On m'a susurré à l'oreille que si une Cour des comptes venait au secours de ces pauvres gestionnaires portuaires, elle indiquerait comment colmater d'énormes voies d'eau... dans leurs comptabilités.

Mais là , comme le dit le titre d'une autre émission de télévision, FAUT PAS REVER !!!