Climat de guerre

Publié le par Henri FOURNOLS

Que se passe-t-il à Paris?

Le ton a soudain changé chez nos journalistes et certaines phrases deviennent monnaie courante:

" Les uns fourbissent leurs armes.

D'autres pensent pouvoir conserver leurs positions.

Dans ce climat hostile, les deux camps se préparent à la bataille.

Certains pensent pouvoir le prendre facilement, mais pour d'autres la lutte sera chaude et incertaine jusqu'au bout.

Leur assaut devrait être couronné de succès.

Un seul objectif, la prise du Plateau. "

Pas de doute, nos journalistes se rêvent en Hemingway sur des théâtres d'opérations militaires.

Ils se voient déjà en gilet pare-balles devant le George V ou le Fouquet's avec, derrière eux, une rue jonchée de véhicules calcinés et de gravats et, braquée dangereusement sur eux, ... une caméra de télévision!

Quant à nous, le mot Plateau nous rappelle le célèbre Plateau de Pratzen à Austerlitz et la mémorable et meurtrière raclée que Napoléon infligea à Koutouzov et ses petits copains.

Mais pourquoi ce climat de guerre à Paris?

Pour quelle noble cause?

Tout simplement pour la conquête du Sénat et de son siège de Président, siège communément appelé le "plateau".

C'est l'un de ces sujets à vocation exclusivement "hexagonale" qu'ils ont trouvé pour tenir en haleine leurs lecteurs du mois d'août !!!