Produit excessivement toxique

Publié le par Henri FOURNOLS

Pire que le paraben ou l'excès de cholestérol, que les herbicides, insecticides et pesticides que nous ingérons quotidiennement.

Plus nocif que la publicité mensongère, la drogue au volant ou un projet de loi liberticide.

Il peut se présenter en liquide ou sous un aspect virtuel, circuler dans nos poches sous la forme d'un carton plastifié, d'un bout de papier froissé ou de rondelle de métal.

Il est plus dangereux sous les doigts d'un trader qu'un drone au-dessus d'une zone de combats.

Pour un prêt non remboursé, il détruit une amitié de trente ans. De donations en héritages, il électrise une atmosphère familiale. Et, de fausses factures en séminaires, conventions et meetings bidon, il fout en l'air le peu de crédit dont disposaient les partis politiques de tous bords!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :