Pauvres ou presque

Publié le par Henri FOURNOLS

Le dernier article ( Paradis "off limits" ) évoquait les milliers de milliards de dollars dissimulés dans les paradis fiscaux.

Aujourd'hui, c'est le Programme des Nations Unies pour le Développement qui vient de rendre son rapport à Tokyo.

Plus de 2,2 milliards d'êtres humains sont pauvres ou "à la frontière" de la pauvreté dans le monde.

Rapprochez les deux annonces, effectuez une petite division, vous verrez qu'il serait facile d'éradiquer la famine, de lutter aussi contre la mortalité infantile, de donner l'accès à l'eau et de développer l'éducation.

Pour compléter le tableau, le rapport du PNUD cite aussi comme facteurs aggravants le prix des denrées alimentaires et tous ces conflits violents qui éclatent sans cesse.

Quand les dirigeants des nations nanties cesseront-ils de pérorer, ou de se quereller de mauvaise foi, pour s'attaquer définitivement aux 2 problèmes : l'argent planqué et les gosses qui crèvent de faim ou de maladie ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :