Encore une victime de la Crise!

Publié le par Henri FOURNOLS

~~Le Livret A, cette institution nationale prisée de tous, subit les effets de la crise.

Il est loin le temps où l'on feuilletait avec amour les pages du petit carnet pour y suivre la progression de nos efforts de modestes épargnants...

Il en est terminé de l'aura dont il jouissait. Son taux de moins en moins rémunérateur va avoir raison de ce vénérable placement. Autant laisser son argent sur son compte courant.

Car, au train où vont les choses mon banquier, non seulement ne me versera bientôt plus d'intérêts mais, pire encore, me prélèvera des frais de gestion de Livret, une sorte d'intérêts négatifs !!!

Imaginez le sauve-qui-peut général !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :